Erskine-Smith dévoile un plan audacieux pour construire des logements et d'assurer l'équité intergénérationnelle

Nous ne pouvons pas permettre plus de NIMBYisme

TORONTO (le 12 juin 2023) - Nate Erskine-Smith, candidat à la direction du parti libéral de l'Ontario et député pour Beaches-East York, a dévoilé un plan ambitieux pour construire des logements et d'assurer l'équité intergénérationnelle.

"Ontario ne construit pas assez de logements pour satisfier la croissance de notre population. Le gouvernement provincial actuel adopte l'étalement et n'a pas de plan sérieux pour remédier à l'abordabilité du logement dans ce province," il a dit

"Pour aggraver encore la situation, plusieurs municipalités ont echoué de combler ce vide, rejetant les plans de logements abordables pour des raisons politiques plutôt que principe. Mississauga, par exemple, a construit moins que 16 000 maisons de 2012 à 2021, devenant ainsi la seule grande ville au Canada à diminuer durant le dernier recensement," Erskine-Smith a expliqué

“We see this issue across the province. For instance, the city of Ottawa needs to increase their homebuilding by 157% to reach their provincial target, the average price of a home in the GTA is plus que $1,15 million de dollars, et les communautés du nord comme Sault Ste. Marie, Kenora, Nipissing et Cochrane ont presque double le taux d'itinérance que certaines des plus grandes municipalités de l'Ontario, dû en partie à défaut des logements abordables dans ces communautés," dit le candidat de la direction du PLO.

"Les Ontarien(ne)s font face à un crise du logement énorme et méritent de l'action sérieuse. Nous avons besoin du leadership provincial, un objectif ambitieux, et l'action compétent pour assurer l'abordabilité des logements. Nous ne pouvons pas permettre plus de NIMBYisme," il a dit. "Le travail acharné doit être récompenser par une habitation sûre et abordable."

Ce plan en quatre points va:

  1. Mettre fin au zonage d'exclusion et éliminer les obstacles à une croissance intelligente et durable

  2. Construire et protéger des logements locatifs abordables et axés sur le public.

  3. Traiter le logement comme un foyer d'abord et comme un investissement ensuite.

  4. Établir des partenariats avec d'autres niveaux de gouvernement.

Il y a cinquante ans, un jeune avait besoin cinq ans pour épargner un arrhes de 20% pour un maison. Quand premier ministre Ford a été élu, il prenait 15 ans. Aujourd'hui il prend 22 ans en Ontario, et 27 and dans le Grand Toronto," dit Erskine-Smith.

Évidemment, cela est un défi d'équité intergénérationnel. Il est aussi un défi pour notre productivité économique. Avec propriété du logement en décroissance et les loyers en croissance, les jeunes quittent leurs communautés d'origine et notre province," il a dit.